Vols vers Prague… évitez Czech Airlines !

Envolez vous vers PragueSi vous vous rendez à Prague depuis Paris, vous avez le choix entre plusieurs compagnies aériennes : Air France, Czech Airlines, Smartwings, Easyjet et Transavia (compagnie low cost détenue par Air France KLM – opère depuis peu depuis Paris Orly Sud).

Ce que vous ne savez peut-être pas, c’est qu’Air France et Czech Airlines, toutes deux membres de l’alliance SkyTeam, opèrent leurs vols ensemble (en « codes shares »). En d’autres termes, si vous achetez un billet Air France, vous pouvez vous retrouver sur un vol opéré par Czech Airlines. Pas de problème me direz-vous… sauf si cette dernière n’offre pas les mêmes services ou le même confort !

Depuis quelques temps déjà, les compagnies européennes membres de SkyTeam (Air France, KLM, Alitalia) opèrent leurs vols depuis le terminal 2F. Czech Airlines opère ses vols depuis le terminal 2D, surtout utilisée par la low cost Easyjet. Mais le problème, surtout depuis quelques mois, c’est que la compagnie Czech Airlines opère de très nombreux vols en coopération avec Smartwings (Travel Service), compagnie aérienne tchèque low cost. Et c’est le notamment le cas de la ligne Paris – Prague !

Si on résume, vous achetez votre billet sur Air France mais vous pouvez vous retrouver dans un avion Smartwings (bien qu’affiché comme « opéré par Czech Airlines »)… Au final, très peu de place pour vos jambes et si comme moi vous mesurez plus d’1m80, vous aurez les genoux collés sur le siège de devant ! Peut-être pas très grave quand votre vol ne dure qu’une heure et vingt minutes… mais plutôt désagréable quand on achète son billet sur une compagnie régulière :-(

Mon conseil :

  • Si vous souhaitez voler sur Air France, faites bien attention lors de votre réservation à choisir les vols « opérés par Air France » ;
  • Si vous souhaitez voler sur une low cost pour obtenir le prix le plus bas possible, essayez plutôt Transavia. Vous n’aurez pas beaucoup de place, mais au moins, vous saurez pourquoi ! 😉

… et bon week-end à Prague ! :-)

Restaurants – Nos bonnes adresses à Vinohrady…

Kofein Jiriho z podebradSi vous séjournez à Prague dans le quartier de Vinohrady (Prague 2), vous avez le choix coté cafés et restaurants. Pas facile de s’y retrouver d’autant plus que les guides qui vous donnent les « bonnes adresses » ne font souvent que lister ces dernières sans même les essayer !

Bref, si vous voulez des infos à jour, c’est bien ici que vous les trouvez ! Nous avons testé ces dernières semaines quelques restaurants, et voilà trois bonnes adresses… d’autres suivront ! :-)

Deux très bonnes adresses près de Jiřího z Poděbrad

Kofein – bar à tapas (Nitranská 9, tram & métro Jiřího z Poděbrad)
Non, non, ce n’est pas un café! Rien ne l’indique vu de l’extérieur mais c’est bel et bien un bar à tapas. Pas de drapeau espagnol ou d’affiche de flamenco accrochée au mur, ici on s’intéresse plutôt à ce que vous avez dans votre assiette. On n’est pas déçu !
Vous avez le choix entre des tapas froids ou chauds : Tartare de saumon, sauce au citron ; Terrine fait maison, oignions caramélisés ; Carpaccio de bœuf, sauce aigre douce et fromage rôti ; Aubergine gratinée, sauce tomate et fromage ; Croquetas au jambon Serrano… et bien d’autres tapas. comptez environ 500 CZK pour 6 tapas.

Restaurant Sudička (Nitranská 7, tram & métro Jiřího z Poděbrad)
Voisin de Kofein, c’est également un de nos coups de cœur dans le quartier. Très bonne cuisine, et des prix plus que raisonnables ! Même si comme partout dans Prague vous trouvez de la bière, on vient ici plutôt pour prendre du vin (sélection de vins moraves, ainsi que certains vins étrangers). Coté cuisine : Ravioli de champignons au parmesan, sauce aux chanterelles (118 CZK) ; Raclette pour deux personnes (254 CZK) – menu complet de Sudicka

Un restaurant typique tchèque près de Náměstí Míru

Restaurant Sokolovna (Slezská 22, tram : Šumavská ou Vinohradská tržnice)
Si vous souhaitez manger local dans le quartier, vous pouvez vous rendre chez Sokolovna sans hésiter. Vous y retrouvez le classiques de la cuisine tchèque telle qu’on la sert dans les hospoda (taverne, bistro). Et pour accompagner votre plat, ne manquez pas la plus célèbre des bières tchèques, la Pilsner Urquell !

Visite d’Olomouc en Moravie

Olomoucke tvaruzkyUpdate 30 Octobre 2014 : Deux nouvelles adresses de restos sur Olomouc suite à une récente visite !

Olomouc, tout comme Kutná Hora ou Karlovy Vary, fait partie des nombreuses destinations en République tchèque qui valent le détour. Le cœur historique de la capitale morave est un concentré d’histoire et d’architecture. Celui-ci vous offre de superbes monuments comme la colonne de la Sainte Trinité, érigée en 1740 et qui figure au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Se rendre à Olomouc

De Prague, Olomouc est très bien desservie. Vous pouvez y aller aussi bien en car qu’en train, même si la deuxième option offre une bien meilleure desserte aussi bien en fréquence qu’en temps de trajet. Le trajet vous prendra un peu plus de 2h en train, quand en car, vous en aurez pour au moins 3h.

Les trois compagnies ferroviaires tchèques que sont Ceske Drahy (compagnie nationale), Leo Express ou RegioJet s’y rendent. Aujourd’hui c’est la compagnie RegioJet qui offre le meilleur rapport qualité prix sur la destination. Pour plus d’infos sur votre voyage, n’hésitez pas à jeter un œil à notre article sur les trains en République tchèque. La gare centrale d’Olomouc se situe légèrement à l’est du centre ville, et vous pourrez vous rendre dans le centre historique en tram en moins de 10 minutes.

Balade dans le centre historique

Bien qu’Olomouc soit une des grandes villes du pays (plus de 100 000 habitants), les visiteurs apprécieront le fait que la majorité des attractions et sites à visiter se concentrent autour du centre et de sa vieille ville. Vous pouvez donc vous balader autour des deux places Horní náměstí (place principale) et Dolní náměstí sans avoir à emprunter les transports en commun.

Sur Horní náměstí, après un passage par l’hôtel de ville, un des meilleurs exemples de la beauté architecturale d’Olomouc, vous apercevez la fameuse colonne de la Sainte Trinité, superbe colonne haute de 32 mètres où vous retrouvez 18 statues de saints. Sur cette même place, ne ratez pas non plus l’horloge astronomique, qui n’a rien à envier à celle de Prague. Sur Dolní náměstí, un peu moins fréquentée, vous retrouvez tout de même l’imposante fontaine de Jupiter, et pouvez profiter d’un des nombreux restaurants traditionnels.

Si la nourriture locale vous tente, goûtez le fromage traditionnel d’Olomouc, le fameux Olomoucké tvarůžky, fromage assez fort en bouche et au nez mais surement pas trop fort pour un véritable amateur de fromage !

Quelques bonnes adresses pour goûter aux spécialités locales

Hostinský pivovar Moritz (Nešverova 683/2, 779 00 Olomouc)
Une véritable petite auberge on ne peut plus locale. De grandes tables que vous partagez avec vos voisins. Ici, on fait dans l’authentique, la nourriture est de qualité et vous pouvez déguster la bière de la micro-brasserie Moritz.

Restaurant Drápal (Havlíčkova 1, 772 00 Olomouc)
Retrouvez les spécialités tchèques mais aussi le Olomoucké tvarůžky, que vous accompagnerez d’une bonne Pilsner Urquell. Formule économique le midi… n’hésitez pas à demander au serveur si cette dernière n’est écrite qu’en tchèque 😉

Sites utiles pour organiser votre voyage

– Infos pratiques, adresses de restaurants et vidéos d’Olomouc sur le site officiel de Czech Tourism : http://www.czechtourism.com/fr/t/olomouc/

– Site de l’office du tourisme de la ville d’Olomouc, très riche en informations : http://tourism.olomouc.eu/