Archives du mot-clé goulash

Les classiques de la cuisine tchèque

Plzensky GulasJe vous l’accorde, la cuisine tchèque n’est pas aussi renommée que la cuisine française, espagnole, italienne ou que certaines cuisines asiatiques… mais ici, à Prague, on garde la tradition du fait maison!

Eh oui, dans les hospoda (restaurant populaire, bistro local), vous ne trouverez jamais de nourriture congelée, ça sera toujours du cuisiné frais. Et dans cette cuisine tchèque (que l’on devrait plutôt qualifier de cuisine d’Europe centrale), on compte quelques classiques.

La soupe en entrée, une tradition tchèque

En entrée, vous vous apercevrez rapidement que les tchèques prennent quasiment tous une soupe, peu importe qu’on soit en hiver ou en plein été. Les menus du midi proposés par les restaurants de quartier sont fréquemment appelés « poledni menu » (menu avec une soupe). Vous en trouverez à toutes les sauces : Bouillon de poulet/boeuf avec des nouilles, crème de champignons, crème d’épinards, gulášova (soupe à base de guláš)…

Ne manquez pas la Plzeňský guláš !

En plat principal, il y a vrai un classique que vous devrez essayer, la guláš à la bière (à la Pilsner, en l’occurrence). Il est vrai que la guláš est plutot d’origine hongroise mais comme je le précisais, c’est surtout une cuisine d’Europe centrale dont on parle dans la région. Suivant votre envie, elle peut etre plus ou moins relevé. Si on la compare à d’autres cuisines, ce serait un bœuf bourguignon en France ou un Irish stew chez les Irlandais.

Dans les menus des restaurants tchèques, vous trouverez très souvent des Smažený kuřecí řízky (escalopes de poulet panées) ou Smažené vepřové řízky (escalopes de porc panées) qui n’est ni plus ni moins que l’escalope viennoise, le fameux Wiener Schnitzel. Par contre, le Smažený sýr (fromage frit) ou plus populairement appelé smažák est lui typiquement tchèque. On le fait généralement avec de l’eidam, une sorte de camembert tchèque ou du bleu.

Pour ce qui est de la street food / restauration plus rapide, un grand classique chez les tchèques est la klobása (saucisse tchèque) servie sur une petite assiette en carton avec un bout de pain Šumava et de la moutarde. Sinon, vous verrez beaucoup de vendeurs de jambon de Prague.

Les desserts tchèques

Du coté sucré, il n’y a pas de nombreuses spécialités connues mais parmi les classiques, on peut néanmoins citer le medovnik qui est un gâteau à base de miel – également très apprécié en Russie ou d’autres républiques ex-soviétiques, ou le trdelník qui est une pâtisserie à base de pâte de farine enroulée autour d’une brochette et normalement recouvert de sucre et de noisettes. Vous trouverez de nombreux vendeurs de trdelník dans les quartiers touristiques, notamment sur la place Malostranské náměstí ou sur la place de la vieille ville.